Août 2018 - Les horloges de marine soviétique "Vostok"

Les horloges de marine commercialement et abusivement appelée "sub clocks" (horloges de sous-marin) ont d'abord été produites à partir de 1954 par la fabrique de montres Vostok à Tchistopol pour la marine de guerre soviétique.

Vostok (russe : Восток, signifiant : Est) Watch Makers, Inc. produit principalement des montres mécaniques, militaires et de plongée, dans son usine de Tchistopol en Russie. La société - qui existe toujours - assure également la fabrication d'horloges et de mouvements pour d'autres marques d'horlogerie.

Sur les horloges, on peut trouver ce logo.

Vostok est une firme fondée en 1942 lorsqu'une unité de production de la première usine de montres moscovite fut délocalisée à Tchistopol, une petite ville située près de la rivière Kama, au Tatarstan. En temps de guerre, seuls des équipements militaires furent produits. Mais une fois la guerre terminée, la société commença à produire des montres. Cependant, la marque "Vostok" ne fut pas utilisée avant 1963. Le nom "Vostok" est vraisemblablement issu du programme spatial Vostok, qui marqua les prémisses de la course à l'espace. D'autres entreprises d'horlogerie tirent leur nom de programmes spatiaux soviétiques - Poljot (Полёт, le vol en russe) et Raketa (Ракета, fusée en russe).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vostok_(entreprise)

Actuellement la firme Vostok continue à fabriquer des montres.
Dans cet article nous ne nous intéressons qu'aux horloges de marine militaires soviétiques.


Horloges de sous-marin ?

Il est vrai que cela fait plus "vendeur" et plus "classe", mais rien ne permet de l'affirmer. Ces horloges ont été utilisées aussi bien dans des sous-marins que dans des navires de surface.


6 générations d'horloges depuis 1954

Les horloges de marine ont été produites à partir de 1954 par Vostok pour la marine de guerre soviétique.
Tous les bâtiments soviétiques furent ensuite équipés de cette horloge qui a connu plusieurs modèles sur base du même mécanisme.
C'est un mécanisme très robuste, très précis, avec échappement à ancre à 12 rubis fonctionnant plus de 8 jours d'affilée après remontage. La même clé sert à ouvrir le cadran et remonter l'horloge.

Reconnaître la génération de l'horloge...

Voir sur le bâti intérieur (exemple)
Ici nous avons la date de fabrication (ici février 1988)

Ici le numéro de série

Ci-dessous, on lit : 5-24M alors que ce qui semble être un 4 est en fait un ч ("tche" en russe)
Donc nous avonc 5-2чм => génération 5.2 des horloges Vostok. Donc une horloge Vostok 5 ChM (en transcription latine)
Ainsi, si sur une horloge de ce type nous avons : 2-5чм => génération 2.5 des horloges Vostok

Les lettres "чм" sont les initiales de "часы механические" (tchessié mekhanicheskiye) qui signifie tout simplement "pendule mécanique".

 

En bas du cadran

сделано в СССР = fabriquée en URSS
Littéralement = “sdiélano va SSSR”

Les 6 générations d'horloges Vostok

Génération 1

Ci-dessous un modèle de 1954 - avec des aiguilles luminescentes.

Génération 2

Ci-dessous des modèles de 1965 - avec aussi des aiguilles luminescentes.

Génération 3

Ci-dessous un modèle de 1974 - avec aussi des aiguilles luminescentes.

Stop... et arrêtons-nous là un instant...

ждать (jdatié) comme on dit en russe...

Toutes les horloges précédentes sont probablement très jolies...

Mais les aiguilles luminescentes contiennent du radium ou du thorium => faire attention... Ce n'est pas une bonne idée d'avoir ce genre d'objet dans son intérieur surtout avec de jeunes enfants.

Génération 4

Vostok, à partir des années 1975, a arrêté ce type de production "radio-active".

Voici deux modéles des années 1980.

Pour le premier cliché, noter le chat derrière (en russe кот - kot). On peut se demander ce qu'il fait là :-).

Génération 5

Voici deux modéles, le premier de 1988 et l'autre de 1993


 

À noter

- Pour ces deux modèles, le bâti de bois qui permet de fixer l'horloge sur une cloison du navire.
- Les trotteuses ; dans le premier cas elle est dite "en tulipe" plus courte sur sa base, dans le deuxième cas plus longue sur sa base et droite. Le modèle de trotteuse "tulipe" apporte plus de valeur à l'objet.
- Pour les deux horloges, le logo GOST sur les cadrans (voir plus bas)

Stop... ici il faut aussi s'arrêter un instant...

1991 = “fin-écroulement” de l'Union Soviétique.
Cela veut dire que pour les horloges ci-dessus ; la première est soviétique et la deuxième est russe.
Jusqu'en 1994, il y avait encore des marquages CCCP, car le pays n'avait pas les moyens de modifier les gravures.

On peut également rencontrer des pendules dont la date de fabrication est postérieure à 1991 mais qui portent néanmoins les marquages soviétiques du fait des stocks existants et qui ont été utilisés jusqu’à leur épuisement. En militaria* on désigne cette période (qui a duré environ 5 ans) sous le terme de « période de transition » au cours de laquelle les Armées ont achevé d’épuiser les stocks d’insignes, de macarons de casquette, de badges, etc. soviétiques en même temps que les nouveaux emblèmes russes étaient diffusés (la faucille et le marteau progressivement remplacés par l’aigle bicéphale russe).


* Militaria est un mot utilisé par les collectionneurs témoignant de l'activité militaire de tous les pays et de toutes les époques.
Il peut s'agir de pièces originales ou répliques d'objets militaires, de police, etc., recueillies pour leur importance historique. Ces antiquités vont des armes à feu, épées, couteaux, pièces d'uniformes, insignes et autres équipements. Sont organisées régulièrement en France des "brocantes militaria" qui regroupent des passionnés.

En savoir plus...


Génération 6

Voici une production Vostok actuelle.

À noter le logo officiel Vostok sur l'horloge.

Noter au passage, l'étoile rouge, le sous-marin, l'ancre de marine...
Avis personnel : il s'agit d'une horloge provenant de Vostok certes, mais pour les "touristes"...

Et après ?

La production a continué après la fin de l'URSS avec des motifs complétement fantaisistes évoquant la marine militaire soviétique (image de sous-marin, étoile rouge, ancre et/ou marteau et faucille, etc.) ou avec un cadran "radio-room" -  à l'usage des touristes et pour l'exportation; une "Радио номер" = "Radio Nomèr" -  "Salle de radio" avec ses "plages de silences" qui sont très bien identifiées.

Les modèles d'horloges qui datent d'après les années 95 sont des modèles « fantaisie » qui ont peu de valeur, quelques dizaines d'€ et pas bien plus.

Voici les générations successives

Au sein d'une même génération, les motifs du cadran peuvent varier (avec ou sans le logo de qualité, avec ou sans le logo GOST - et voir plus bas).
Le modèle le plus recherché est le "radio-room" bien entendu.
On trouve des "radio-room" de la fin des années 70 ou des années 80, mais beaucoup ne sont que d'honnêtes horloges de marine auxquelles on a ôté le cadran pour le remplacer par un cadran "radio-room" plus vendeur et fabriqué à cet usage (on trouve d'ailleurs facilement ces cadrans "made in URSS" flambant neufs en vente un peu partout...).

Ci-dessous, une prétendue "authentique radio-room"

Je ne suis pas vraiment sûr. Les gravures montrent qu'il s'agit d'une génération 5 de 1979 (soit 40 ans). Les vis me semblent bien trop modernes. Il n'y a pas les logos de qualité sur le cadran (voir plus bas) => le cadran de cette horloge me semble donc bien douteux.

Et voici des cadrans que l'on trouve partout à la vente.

Moins plaisant, un emballage typique de la production "touriste & export"

Et ce n'est pas le pire car il y a des copies chinoises, à quartz...

En situation

Voici de vraies horloges "Vostok" en situations réelles.

Un témoignage d'histoire

Il existe une photo assez connue d’une telle pendule retrouvée dans l’épave du sous-marin K-141 « Koursk » (qui avait sombré corps et âmes en mer de Barents le 12 août 2000) et causant la mort des 118 membres de l'équipage.
Le renflouage du Koursk a été un véritable exploit, puisqu'il s'agissait de remonter un sous-marin de 13 500 tonnes des fonds marins. L'opération se termine le 8 octobre 2001, soit plus d'un an après le naufrage.
Cette action permet d'identifier les corps (sauf trois) et de procéder aux obsèques, attendues par les familles. L'équipage est décoré par le gouvernement russe de l'ordre du Courage, et son commandant, Guennadi Liachine, est nommé héros de la Fédération de Russie.
Dans les restes se trouvait une horloge Vostok.

En savoir plus...


Comment savoir si mon horloge Vostok est une vraie ?

Et non pas une copie ou un bricolage ?

Cela vaut ce que cela vaut certes mais voici un bon test...
Pour faire simple, si dans le cadre d'une proposition à la vente, vous n'avez pas l'un de ces trois logos, il y a un risque que l'horloge (ou son cadran) ne soit pas d'origine ou ne soit qu'une copie.
À faire correspondre avec la date de fabrication qui est inscrite en haut à droite sur le bâti (voir plus haut).

Le logo sur le cadran

Le premier est le logo de qualité  - Marque de qualité de l'Etat, Union soviétique.
Le deuxième est le logo GOST.

Ce logo ci-dessous est celui de la firme "Vostok" => a priori l'horloge a été fabriquée par la firme.

Le logo de qualité

Correspond à la marque soviétique officielle pour la certification de qualité établie en 1967. Grossièrement on peut la comparer à la norme NF en France.

En savoir plus [en anglais]...

Le logo GOST

Les normes GOST (russe : ГОСТ, pour Государственный стандарт), ou standards d'État, désignent l'ensemble des normes commerciales et industrielles, étalon national de l'Union soviétique reconnu désormais dans la Fédération de Russie. Ces normes sont délivrées et gérées par l'Agence fédérale pour la régulation technique et la métrologie, organisme officiel russe de normalisation et membre de l'Organisation internationale de normalisation (ISO) auprès de laquelle elle représente la Russie.

Ce logo placée sur une horloge => on peut supposer que cette dernière est aux normes et donc c'est une garantie de sérieux.


En savoir plus sur les normes GOST...

Et cela coûte combien une horloge Vostok ?

Vaste question...
Selon mon expérience et quoi que l'on dise : pour une belle horloge Vostok "originale" (et non pas une copie) en très bon état, complétement fonctionnelle et avec sa clef d'origine.
Comptez 400 € livrée chez vous et en sécurité.
Tout va dépendre ensuite de l'état du cadran et des "options".
Pour une Vostok "Génération 5" avec un cerclage chromé sur la vitre, et la trotteuse dite "en tulipe" = compter 450 €
Un point très important = le bâti de bois qui permet de fixer l'horloge sur une cloison du navire. S'il n'y en a pas, vous allez être ennuyé.e pour le remontage car la clef d'amorçage d'origine "bute" sur la cloison et c'est pénible à manipuler. De toute façon une Vostok devrait avoir son bâti de bois.
Lors de la réception, vérifiez bien que le dispositif d'ouverture - avec la clef - de la vitre devant le cadran fonctionne correctement. Sinon cela signifie que le mécanisme d'ouverture a été faussé.
Vérifiez que le remontage n'est pas trop dur et surtout que l'horloge fonctionne au moins 1 semaine après remontage en tenant son heure correctement.
Il arrive souvent qu'elles nécessitent un nettoyage qui - souvent - n'est pas fait en amont.

Et je vais l'acheter où ?

Une aussi vaste question...
Je l'ai déjà dit plus haut mais seules les générations à partir de 4 ou 5 sont intéressantes. Avant, et pour les raisons évoquées auparavant concernant le risque de radio-activité, je ne vous les conseille pas (c'est un avis...).
Et donc vous allez faire une recherche sur Google sur "Vostok 5 ChM" et bien sûr vous allez en trouver plein et pas mal de "copies" et/ou de bricolages.

La plupart vont venir de la Fédération de Russie mais surtout d'Odessa en Ukraine sur les bords de la Mer Noire.

Sur un site de vente en ligne (genre eBay ou leboncoin) rien n'est garanti : le sérieux du vendeur, les prix collatéraux (le port, les frais de douanes...), la qualité du produit, de l'emballage etc.

OK ce sera un petit peu plus cher, mais je ne saurais que vous conseiller de vous adresser à un intermédiaire qui connait son sujet, le marché, les contacts, et qui est capable de dialoguer avec les vendeurs dans leur langue...

Celle que j'ai achetée pour des amis (une "génération 5") m'est parvenue par ce biais.
En savoir plus concernant cette horloge...


À tout seigneur, tout honneur...

Merci à Philippe - habitant en Bretagne (France) pour certaines photos proposées dans cet article. Cette personne est passionné par les sous-marins en général, et les sous-marins soviétiques et russes en particulier.
Nous avons été en contact par mail. Il possède une horloge de marine "Vostok" (de 1977) depuis plus de dix ans.
En savoir plus...


Un modèle intéressant

Trouvé en photo sur internet mais qu'il faut analyser un petit peu.

En bas

Nous avons : сделано в СССР ччз
Littéralement = “sdiélano va SSSR” - "fabriquée en URSS".

ччз est l'acronyme de Челябинский Часовой Завод soit =  "Fabrique de montres de Tcheliabinsk" - "Tcheliavinski tchiavon zavod"

Après la guerre, la Fabrique de Montres de Tchistopol change de statut, il a été donc décidé de transférer une partie de l'équipement à Tcheliabinsk, dans l'Oural, et d'y construite une nouvelle fabrique. 100 travailleurs expérimentés et 30 ingénieurs ont alors été transférés de Zlatoust à Tcheliabinsk.
La première phase de ce projet aboutit le 17 novembre 1947 : la nouvelle fabrique, appelé Fabrique de montres de Tcheliabinsk (Челябинский Часовой Завод), et dont les produits allaient porter la marque «Molnija» (Éclair), était située dans un immeuble de quatre étages, 25 rue Tsvillinga (ул. Цвиллинга, дом 25), dans le centre-ville de Tcheliabinsk. Cet immeuble était initialement destiné à accueillir la bibliothèque publique de la ville.
En savoir plus...

En haut

Ч | П - tch | pé (retard - avance)
Correspond au - | + d'horloges plus récentes.

Les aiguilles

La trotteuse est en "tulipe" et donc plus rare.

Le blason

Je pense que ce blason a été rajouté (collé) beaucoup plus tard pour donner du "glamour" à l'horloge.
Les soviétiques n'avaient pas les moyens de rajouter des pièces de fantaisie sur leurs horloges.

Voici mon avis

Une superbe pièce.
Le cadran est d'origine, mais concernant les aiguilles j'ai un doute.
Le boitier me semble d'origine. Il me semble de la génération 2 ou 3.
Mais peu importe si elle fonctionne...