Examiner une horloge Chelsea

Examiner une horloge Chelsea.

Pour sortir du mode de visualisation des photos = taper la touche "Echap".

Voici quelques conseils pour savoir reconnaitre si votre achat a de la valeur ou du moins vaut son prix. Pour le prix d'une Chelsea, voir cet article.

Sur un site de vente en ligne, le vendeur va placer des photos de l'objet sous toutes ses coutures et va procurer éventuellement une datation possible.
S'il y a peu de photos et pas de description => ce n'est pas très bon signe...

La description

Elle est importante pour savoir de ce dont parle le vendeur => et surtout s'il connait un peu le contexte de son objet.

Voici un exemple, ci-dessous une horloge (16 cm) qui propose la double numérotation des heures (AM - PM) et qui est présentée comme une horloge de sous-marin... et donc qui aurait plus (+) de valeur.

Pas du tout, il ne s'agit que d'une horloge tout à fait normale et qui fonctionne sur 12 h et comme les autres.
Une horloge de sous-marin a un mécanisme spécial qui la fait fonctionner sur 24 h et non pas sur 12 h.

À noter ci-dessus la trotteuse qui n'est pas d'origine. Elle n'a pas la même couleur que les deux autres aiguilles.

La clé

Existe-t-il une clé de remontage ou non ?
Voir le lien : Remonter une horloge Chelsea

Fonctionne-t-elle et tient-elle à peu près son heure ?

Le vendeur doit être capable de vous l'indiquer, sinon cela signifie qu'il n'a pas essayé => c'est mauvais signe.
Je me répète, mais une Chelsea qui ne marche pas n'a aucune valeur, et prévoir de la faire réparer va être trop cher.
À moins que la rénovation d'horloges anciennes soit votre "hobby" ou bien que cette horloge soit rattachée à une valeur sentimentale personnelle et particulière genre "c'est la même que mon grand-père avait dans son atelier".

Il m'est arrivé arrivé une fois d'envoyer une clef par courrier au vendeur de façon à ce qu'il vérifie le bon fonctionnement de l'horloge qui m'intéressait.
Certes et c'est une question de confiance...

Les vis

L'état des vis de démontage de l'horloge est aussi révélateur de la façon avec laquelle l'horloge a été traitée.
Si les vis sont abimées, n'est pas très bon signe cela montre que l'objet a été démonté plusieurs fois.

Voici un exemple de Chelsea mal traitée. Il y a des rondelles "grover" qui montre que les vis ne sont pas d'origine.

Voici deux autres exemples plus "positifs" :

 

De toute façon, dès que vous allez essayer de démonter l'horloge, vous allez l'altérer.
Une bonne idée si vous voulez absolument démonter l'horloge = utiliser un tournevis d'horlogerie avec un morceau de "Sopalin" pour éviter d'abimer la vis.

Voir aussi : démonter une horloge Chelsea

Le verre

Y-a-il un verre protégeant le cadran ?
À peu près dans les années 50, la firme Chelsea a remplacé le verre par du plexiglass. L'important est de regarder le collage.

Dans la situation ci-dessous, il n'y a aucune trace de colle => c'est positif

Dans le cas suivant on constate qu'il y a quelque chose qui ne "va pas bien" => le verre a été "bricolé" et qu'il a été refait et mal traité, on voit des traces de colle, il est par ailleurs en plexiglass

 

Voici une Chelsea 16 cm

Le verre est "bombé" => il s'agit de la vitre d'une horloge d'une autre marque.

S'il n'y a pas de verre, l'horloge perd presque la totalité de sa valeur. En faire refaire un en plexiglass (en verre cela risque d'être trop cher) sinon l'horloge va s'encrasser trop vite. Il existe des sites internet de découpe de plexiglass sur mesure mais je ne connais pas les prix.

La fermeture de la vitre devant le cadran

Un élément important car la bakélite est très cassante => une fermeture abimée ou cassée fait perdre la moitié de la valeur de l'horloge.

Voici un exemple de fermeture cassée

La trotteuse

Un point très important car cela arrive extrêmement souvent.

Ci-dessous une Chelsea 16 cm avec sa trotteuse d'origine.
À noter que la pointe de la trotteuse "arrive" au niveau des chiffres principaux et la pointe de la grande aiguille "arrive" au niveau du cercle extérieur du cadran (celui qui donne parfois les 1/4 et 1/2 heures)
À noter aussi la deuxième petite aiguille (rouge) qui donne l'heure de Greenwich et tourne de concert avec l'autre aiguille. Elle rajoute de la valeur à l'objet dont le mécanisme est plus complexe.

Cette aiguille rouge s'appelle la "zulu hand". Elle donne l'heure dite "zoulou" => celle que vous désirez mais genéralement celle de Greenwich (l'heure standard et de référence).

Voici une proposition de Chelsea 16 cm en photo

La couleur de la trotteuse est différente de celle des deux autres aiguilles et semble être plus moderne => elle n'est pas d'origine.
En effet, elle est contemporaine => l'horloge a été "restaurée" et cela ne veux pas dire qu'elle l'a été correctement mais la trotteuse a été changée

Sauf qu'il y a quelque chose qui ne va pas.
Si on regarde la photo précédente on voit que la pointe de la trotteuse "va" jusqu'au bout du cadran.
Lorsque vous allez vouloir ajuster l'heure de l'horloge avec le doigt "poussant" la grande aiguille => vous allez obligatoirement "buter" sur la trotteuse qui est trop longue.
Cela signifie que la trotteuse est trop longue et serait adaptée à une Chelsea 23 cm mais pas à une 16 cm.

En conséquence vous allez devoir couper le bout de la trotteuse.
Le faire avec une pince coupante pour fils électrique en essayant de faire une coupure bien nette.
 

Voir ci-dessous

Le cadran

Est-il oxydé, rayé ou bien a-t-il reçu des coups ?
Voit-on des traces continues qui ont été faites lors du remontage ?
Sur les horloges plus modernes (années 50) le cadran est en matière synthétique et est fixé sur un bâti métallique.

Dans l'exemple ci-dessus on constate :

Le cadran est fendu / cassé entre le 7 et le 8.

  • 1 - À noter "vers le nombre 35" une vis qui n'est pas d'origine (mais ce n'est pas le propos ici)
  • 2 - À noter "vers le nombre 40" une autre vis

Les vis 1 (généralement au nombre de 3) sont pour désacoupler le cadran du boitier et ainsi faire apparaitre le mécanisme de l'horloge.
Les vis 2 (aussi généralement au nombre de 3) sont pour dévisser le cadran du bâti métallique du cadran ce qui n'a rien à voir

Ce que je pense...
Le manipulateur de l'horloge a démonté les 3 vis 1 et a cru bien faire en utilisant un tourne-vis pour essayer de faire sortir le bâti avec le cadran et donc... => il l'a cassé puisqu'il était fixé par les vis 2 qu'il n'avait pas osé toucher.
Alors qu'il aurait été beaucoup plus simple de "retourner" tout simplement l'horloge après devissage des vis 1... => pour faire sortir l'horloge de son boitier.

=> L'horloge a ainsi perdu une partie de sa valeur.

Les vis de démontage du cadran sont généralement à l'intérieur du cadran ou bien à l'extérieur. Elles vont par trois.

Conséquence = il ne faut jamais démonter une horloge si on ne sait pas ce que l'on fait...

Le boitier

Dans quel état est-il ? Y a-t-il des "traces" sur la bakélite ? Ou des traces de coups ?
La bakélite a tendance à "cloquer" dans la durée.
Une photo de la face arrière est souvent très révélatrice.

Le prix

C'est un élément très important.
Ainsi - par exemple - si le vendeur vous annonce un prix de 1000 € pour une Chelsea 16 cm toute simple => passez votre chemin, car vous allez perdre trop de temps à essayer de le convaincre que son horloge ne vaut en fait que 200 ou 300 €.

Voir : le prix d'une Chelsea

Conséquence

Il n'est pas fréquent de trouver une Chelsea en parfait état, mais on y arrive...

Mais cela veut-il dire qu'il faut "fuir" les horloges qui ne répondent pas aux critères précédents ?
Pas du tout et bien au contraire parce qu'il est pratiquement impossible de trouver une horloge qui réponde justement à ces critères.
Je me répète mais tout est une question de prix proposé ou au niveau des enchères.

Exemple

Si vous payez 180 € une horloge (16 cm) qui fonctionne (c'est le point fondamental) mais qui a quelques défauts (il y en aura toujours) => c'est un très bon prix.
Après un léger nettoyage et un peu de respect de votre part, votre Chelsea aura une "valeur marché" de 3 ou 400 €

Après cela il y a le plaisir de disposer d'un "objet de collection" dont on est fier, et cela n'a pas de prix...

Bonne chasse  !!!

 

Rubrique :