La Chelsea Clock Company

La Chelsea Clock Company est une entreprise extrêmement connue aux USA – elle existe toujours à Boston (Massachussett) et cela depuis 1897.

Voir son site internet www.chelseaclock.com

L’entreprise existe sous ce nom depuis 1897. Elle s’est rendue célèbre grâce aux mouvements extrêmement solides de ses pendules.

Ses premiers succès ont été la construction de pendules pour les bateaux et des instruments de mesure. Elle a ainsi construit des horloges utilisée dans des bateaux, avions etc.) et ont été utilisées dans des conditions extrêmes de températures ou autres.

Chelsea s’est spécialisée dans des horloges adaptées à des usages spécifiques.

Ce sont les deux guerres qui ont apporté la richesse à Chelsea puisque l’entreprise à fourni à l’armée US des quantités de modèles spécifiques pour tout usages (bateaux, sous-marins, destroyers, avion, camions…). L’armée US utilise encore de tels mécanismes qui sont réputés extrêmement solides et extrêmement fiables.

Le mécanisme d'une Chelsea est très simple ce qui explique sa très grande fiabilité.


Voici un modèle 1911 pour bateau – le tour est en bois.

Voici un modèle 1941 de l’armée US – tour en bakélite qui a été une des premières matières plastiques.

Ceci est un autre modèle de 1941 un peu particulier pour les sous-marins puisque qu’il donne l’heure sur 24 h et non sur 12 – tour aussi en bakélite.

Un modèle marine pour "navire de plaisance" – tour en laiton – à noter la graphie des caractères des chiffres bien spécifique.

Enfin pour terminer, le modèle spécial pour salles radio des bateaux adaptée spécialement pour les opérateurs radio. – tour en bakélite.
Les zones rouges correspondent aux plages dites « de silence » qui sont réservées pour les SOS.
Elle a deux petites aiguilles, une qui donne l’heure standard (Greenwich) et l’autre ajustable qui donne l’heure locale.
Autour du cadran les zones graduées de 4 secondes en 4 secondes correspondent au temps nécessaire pour transmettre le signal de secours international en cas de détresse.
Les deux triangles à proximité du 3 et du 9 correspondent aux deux périodes de trois minutes de silence obligatoires - plages de silence (définies internationalement) à observer lors des transmissions radio pour la réception prioritaire des signaux de détresse à chaque heure de XX :15 à XX :18 et de XX :45 à XX :48.

Rubrique :