Les buches de bois dites "compressées"

Je vous livre mon expérience vécue de ce type de chauffage.

C'est une tendance depuis 2 ou 3 ans, dans le sens où on en voit dans les super-marchés ou les jardineries à la vente.

Dans la suite de cet article

BC = Buche de bois compressé
BN = Buche de bois normal, "comme chez Mamie"

De quoi parle-t-on ?

Une buche en bois "compressé" ou "comprimée" ou "densifié" (c'est pareil) est une buche (généralement ronde, de longueur de 30 cm et de diamètre 9 cm).
Elle provient de la "récupération" de résidus de bois de scieries (sciure).
La buche est produite de façon "naturelle" par une compression de la matière (sciure de bois) sans adjuvant quel qu'il soit => aucun souci au niveau environnemental, c'est la lignite - naturellement présente dans le bois - qui assure le "liant" lors du pressage à chaud.

Certes et nous restons dans la "filière bois" et ses emplois dans un cadre complétement différent qui est la récupération des déchets des scieries et non pas de coupes d'arbres.

Comment cela se présente ?

Généralement on trouve cela sous forme de pack de 5 buches sous plastique.

 

Dimension = généralement 30 cm de long - 9 cm de diamètre.
Attention, dans certain cas on en trouve de dimensions moindre et donc il faut bien analyser le coût par rapport à la quantité (soit le poids).
De plus et dans certains cas, ces buches sont proposées en sacs en papier mais pour les stocker en grande quantité, c'est beaucoup moins facile.

Mais elles sont proposées à la vente sous plastique...

Et donc cela ne serait pas vraiment "développement durable" ?
Certes mais pas plus que votre pack de 6 bouteilles d'eau minérale ou la revue que vous recevez par la poste qui est aussi entourée de plastique.
L'emballage plastique fermé permet de garantir la qualité des buches (en sécheresse). Il permet de vérifier en transparence que les buches ne sont pas altérées.
Après utilisation, l'emballage placé dans votre poubelle normale sera valorisé par combustion dans les structures de gestion des déchets ménagers.

L'humidité

Le seul vrai souci avec le bois de chauffage est son taux d'humidité qui va déterminer sa capacité thermique de restitution de chaleur en brûlant ainsi que les fumées dégagées (qui vont encrasser vos conduits) => plus un bois est humide et moins bon il est (je le dis avec mes mots à moi).
Cela veut dire quoi ?

Si vous stockez vos "buches de bois compressé" à l'extérieur => vous avez de grandes chances qu'elles se transforment en "poudre" et ce n'est pas glop. J'avoue que je n'ai pas essayé...
L'idéal est de les conserver dans un garage, un abri ou pour ma part à l'intérieur de ma maison. Cela s'empile très bien et cela n'est pas trop "laid".

Et cela coûte combien ?

Vaste question...
Si on écoute les sites spécialisés... => capacité thermique en relation avec une buche de bois normale = 3 à 4 fois. En clair cela voudrait dire qu'une buche en bois compressé vaudrait 3 ou 4 buches normales en temps de combustion et en chaleur émise. Comme le prix est 2 à 3 fois le prix d'une buche normale => ce ne serait pas plus cher.
Bouaf... dans la réalité le 3 à 4 fois est plutôt en fait 2 buches normales et pas bien plus (+).

Et en fait cela ne veut pas dire grand chose car deux BC pour une BN ? cela veut dire quoi ?
Pour une buche de bois compressé c'est facile => 30 cm x 9 cm (standard) mais une buche normale c'est combien ? 30 cm ou 50 cm de long ? 9 cm ou 20 cm de diamètre ?

Pour une buche de bois de chez "Mamie" on parle de quoi ? d'une grosse ou d'une moins grosse ?

Je compare une BC (30 cm de long et 9 cm de diamètre) avec une BN, je puis affirmer qu'une BC équivaut à approx 2 BN en temps de chauffe et en équivalent thermie et pas plus (+).

Prix = compter 2 à 3 fois le prix d'une buche normale => c'est donc un peu plus cher - et soyons bien clair...
Je vous le fais "à l'arrache"... compter 0,80 € la buche en Savoie chez nous.
En prix => compter 10 à 20 % plus cher pour ce type de combustible en relation avec la buche de chez "Mamie".

Pour vous donnez une idée de prix et sans faire aucune publicité.
Prix (2017) d'un pack sous plastique de 5 buches de bois compressé de 30 cm = 3,80 € à la jardinerie à 5 km de chez moi, soit 0,80 € approx la buche.
Sur internet ou en super-marché vous allez trouver des prix - pour un pack de 5 buches - de l'ordre de 5 €, soit 1 € la buche ce qui est trop cher à mon sens.
Après il faut voir en fonction de la quantité commandée.

Au passage...

Une buche de bois compressé = approx 2 kg => un pack de 5 buches = 10 kg.
Sur internet vous allez trouver des entreprises qui vous proposent des buches de bois compressé.
Voici une expérience vécue personnellement (2017) sur internet :

  • 100 packs de 5 buches - soit 1 tonne de bois => 0,60 € à la buche
  • 24 packs de 5 buches - soit 240 kg de bois => 0,70 € à la buche

Sauf qu'il faut aller le chercher et 1 tonne de bois, moi ne ne peux pas avec mon véhicule... Certes 250 kg je peux...
Ou bien il faut se le faire livrer mais alors le prix "à la buche" explose et cela n'est plus rentable du tout.
Par ailleurs le point de collecte est à XYZ km de chez moi et au final cela me coûte bien plus cher en déplacement, en temps et en frais annexe (carburant voire péage d'autoroute).

De plus n'attend aucune aide pour "charger la voiture" => ta pallette est là et tu te débrouilles...

Où acheter ?

Je ne saurais que vous conseiller d'acheter local et non pas sur internet, mais cela je l'ai déjà dit.
Evidemment en fonction de la quantité ce ne sera pas moins cher mais certes.
Personnellement j'ai trouvé que dans ma "Jardinerie locale" à 5 km de chez moi, cela est le même prix que sur internet et c'est à côté de chez moi.

La personne concernée te donne un coup de main pour "charger la voiture".

Je prend mes buches par fraction de 100 kg lorsque je fais mes courses et puis basta...

Oui mais et la garantie de la qualité du bois ?

On parle ici de la "filière bois" qui représente énormément d'emplois pour cette gestion et exploitation.
Encore une fois les exploitations seront toujours en France, sinon cela coûte trop cher en transport s'il vient de trop loin => Cela n'est pas du tout un argument de vente.
Acheter du bois est donc un "acte citoyen" et bien plus (+) que de consommer de l'électricité produite à partir d'une centrale nucléaire.
C'est mon avis...
La composition de votre buche "compressée" ? Ce sera 50% de feuillus et 50% de résineux et quoi que l'on dise...
Mais cela n'est pas grave pour votre conduit de cheminée - dixit mon ramoneur.

En savoir plus sur... mon ramoneur...

Attention

Mettez seulement une seule buche compressée dans le foyer à la fois et surtout pas plus (+)

Sinon la température monte trop vite dans le conduit de cheminée... => et cela devient dangereux et vous allez placer votre dispositif de chauffage en "souffrance".

Mais on m'a dit que cela encrassait plus (+) mon conduit de cheminée...

Qui vous a dit cela ? Votre vendeur de bois de chauffage ?
Ecoutez plutôt votre ramoneur...
Un chauffage au bois entraine approximativement 5 à 7 cm de suie dans le bas de votre conduit par an au ramonage.
Si votre conduit est bien gainé => ce sera la même chose et même moins si vous écoutez mes conseils.

Et c'est bien ?

Analysons les points positifs et négatifs

"Tordons le cou" tout de suite à une légende... La beauté et la qualité des flammes sont les mêmes.

Les points positifs

  • Facilité d'allumage qui est super rapide si bien gérée. Pour les filles ou personnes qui n'ont pas l'habitude, c'est vraiment bien
  • Montée en température plus rapide qu'avec des buches normales
  • Qualité de bois très sec (moins d'humidité dans le bois) et qui le reste si bien conservé dans un endroit bien abrité
  • Stockage super facile à l'intérieur
  • Achat simple en petite quantité (mais qui se révèle assez coûteux au final). Cela ne pèse pas trop lourd dans le "caddy" des courses...
  • Fragmentation de la buche super simple pour allumage simple et rapide
  • Peu de cendre produites => encrassement du conduit réduit et nettoyage du foyer facilité

Points négatifs

  • Très (trop ?) peu de cendres produites => pas de "lit de cendres" pour les buches suivantes => il faut alimenter souvent sinon le feu s'éteint très vite.
  • Look pas trop top à la combustion  => une espèce de "grosse chenille" un peu bizarre devant vous en combustion et cela n'a pas la beauté de la bonne buche de bois de chez "Mamie". Cela fait beaucoup rire les enfants qui appellent cela une "crotte"... Mais - après tout - "Papy je peux mettre une crotte dans le poêle ?" c'est amusant aussi non ?...
  • Cela encrasse plus (+) la vitre d'un poêle qu'une buche normale (c'est mon avis) mais bon... cela est acceptable
  • Le prix et quoi que l'on dise - et soyons clair => c'est plus cher (compter 20 %)

Et je fais comment pour allumer ?

Mon "départ de feu" => "le système d'amorçage", tu fais comment ?
Là, il faut complétement changer de stratégie... J'ai essayé aussi plein de méthodes.

La bonne stratégie est de "segmenter" votre buche compressée en la cassant. C'est super facile et vous n'êtes pas obligé de placer une buche complète d'ailleurs. Avec un peu d'expérience on peut se débrouiller avec juste une demi-buche. On peut segmenter très facilement une buche en bois compressé avec les mains mais je vous conseille de le faire avec le gros couteau de la cuisine sur une planche de bois et en faisant attention => cela permet d'avoir des morceaux plus petits.

Déjà un truc qui ne marche pas du tout...

Ne me demandez par pourquoi (et puis on s'en moque)... mais placer un dispositif d'amorçage de feu sur la partie "intérieure" de la buche ne fonctionne pas => cela va "cramouiller" et puis s'éteindre.

 

Le truc qui marche super bien

J'ai compris qu'une buche de bois compressé ne peut "démarrer" au feu que si les flammes du dispositif d'amorçage "lêchent" les côtés de la buche et eux seulement.

On utilise alors un système en "pyramide" avec le dispositif d'amorçage au centre. Lorsque le système est bien lancé, on place une buche normale au dessus et on laisse "dérouler" les choses.

             
 

Et tu en penses quoi mon ami ? Ton conseil ?

Mon avis...

Personnellement et comme beaucoup de gens j'ai adopté cette approche mais en modulant les choses.

Si pure buche compressée => c'est plus cher et cela doit être bien surveillé car très peu de cendres => ne se chauffer qu'avec cela va entrainer du travail et je pense un coût supplémentaire non négligeable, mais c'est super pratique et en particulier pour les filles... hi hi hi

=> Mon conseil est de mixer buches en bois compressée et buches normales => une BC et une BN, une BC et une BN etc. sinon vous n'aurez pas votre "lit de cendres" nécessaire pour "amorcer la buche suivante".

On démarre en pyramide avec une demi-buche en bois compressée et son "dispositif d'amorçage" au milieu.

On amorce le feu principal ensuite avec une buche de bois normale.

Lorsque tout est bien lancé, on place une buche en bois compressé ou une deuxième par la suite s'il faut, en fonction du temps de feu désiré

Enfin on met une bonne grosse buche de bois (comme chez Mamie) et bien grosse pour finaliser les choses...

Ainsi on a 5 heures de feu et tout va très bien...

Il suffit de bien surveiller sa température en "sortie de conduit" et on fait "rouler".

Et cela dure combien de temps ?

Si vous faites les choses proprement et en ne cherchant pas à aller trop vite, une buche de bois compressé dure approximativement 1h00 et pas bien plus (+).

Sauf qu'il ne faut pas oublier qu'une buche de bois compressé va augmenter votre "température conduit" de plus de 100 ° => vous allez passer de 100 à 200° en 1 heure.
Et aussi "dans la foulée" votre "température pièce"... Ben... c'est un peu le but...
Pas de stress... c'est à 300 ° que le conduit commence à "souffrir" et vous n'irez jamais jusque là.
Bien au contraire, la plage entre 100 et 250° sont des températures idéales pour le conduit.
En dessous de 100°, il encrasse un peu; à partir de 300° il commence à souffrir, mais entre les deux c'est bon.

En savoir plus sur la prise de température...

Mon conseil

Si vous avez fait les choses correctement, vous avez placé votre buche de bois compressé qui a fait monter votre conduit à 200° et "booster votre température pièce".
Au bout d'1/2 h de combustion, votre conduit devrait redescendre tranquillement à 150° et vous avez chaud... C'est l'objectif...

La super erreur - à mon avis - serait de replacer une buche de bois compressé dans le foyer => vous allez faire regrimper votre température et vous aurez trop chaud inutilement et vous allez placer en "stress" votre conduit de cheminée.
Si nécessaire 1/2 buche BC mais pas plus (+).

Attendez la combustion finale de votre BC et attendez de n'avoir qu'un joli lit de braises et puis vous placez une BN (grosse ou petite) pour terminer votre flambée pour la nuit => prenez votre temps...

Et comparé avec une buche de bois  de "chez Mamie" ?

C'est impossible à comparer puisque qu'une buche de bois compressé est super "calibrée"  => 30 cm de long et 9 cm de diamètre.
Une buche de bois de chez "Mamie" peut être grosse ou plus petite et donc on ne sait pas bien trop.
La bonne idée est d'avoir un thermomètre sur le conduit pour vérifier.
En savoir plus sur la prise de température du conduit de cheminée...

Situation

Avant je faisais "rentrer" 3 stères de bois "de chez Mamie" et désormais c'est 1/2 stère soit 300 kg approx de bois.
Et je commande 500 kg de bois compressé que je vais chercher en 2 ou 3 fois dans ma jardinerie à 5 km de chez moi.


Voir les avis de personnes proches sur les buches de bois compressé...


Et au niveau "écologique", "économique", "développement durable" et "emplois" ?

Encore une fois je le dis avec mes mots à moi, en essayant de comprendre les processus de production et d'acheminement chez moi de combustible pour mon dispositif de chauffage au bois.

Qu'est ce qui est mieux et plus satisfaisant "pour l'esprit" au titre de "développement durable" ?
La bonne buche de bois comme chez "Mamie" ou bien la notion de compression de résidus de bois ?

Pour faire simple : "Est-ce-que j'ai bonne conscience d'acheter des buches en bois compressé plutôt que des buches comme chez Mamie ?"

Dans les deux situations, nous restons dans la "filière bois" et ses emplois mais dans un cadre complétement différent qui est, d'un côté la récupération des déchets de scieries, et de l'autre de coupes d'arbres dans une forêt.

Au passage... mon discours est le même pour la production de buche de bois compressé que pour la production de granules de bois.
Dans les deux situations il s'agit de la compression de la matière (sciure de bois) sans adjuvant quel qu'il soit => aucun souci au niveau environnemental, c'est la lignite - naturellement présente dans le bois - qui assure le "liant" lors du pressage à chaud.
La seule différence est le diamètre du "tuyau - filière" que va produire la "machine à saucisses", un peu comme un tube de dentifrice ou de mayonnaise... :-)
Dans le cas de granules de bois, le diamètre sera de 5 mm à 1 cm; dans le cas de buches de bois compressé, le diamètre sera de 9 cm.

Examinons les avantages, les inconvénients et les contraintes

Au niveau : lieu de production ou de récupération de la matière brute, gestion, transport, énergie dépensée, matériel à mettre en oeuvre, le conditionnement, les processus de commande, la livraison, le stockage chez soi et etc.

La bonne buche de bois comme chez "Mamie"

Il s'agit du résultat de coupes de bois (prévue à cet effet) dans une forêt.

  • Mais la forêt, il faut y aller => essence pour les véhicules
  • Les arbres il faut les couper => matériel et essence pour les tronçonneuses
  • Le bois il faut le ramener => essence pour les véhicules
  • Les buches il faut les couper et les fendre => essence ou électricité pour le matériel
  • Les buches il faut les stocker et les faire sécher => temps et ensuite c'est la nature qui s'en charge
  • Il faut gérer le processus de commande et de livraison => temps et organisation
  • Il faut livrer => essence pour les véhicules

La compression de résidus de bois ?

Elle provient de la "récupération" de résidus de bois de scieries (sciure).

  • Mais la sciure, il faut aller la chercher dans les scieries => essence pour les véhicules
  • La sciure il faut la "compresser" => essence ou électricité pour le matériel
  • Il faut "l'ensacher" ou la placer sous plastique et sur palette => matériel
  • Il faut gérer le processus de commande et de livraison => temps et organisation
  • Il faut la livrer ou aller la chercher => essence pour les véhicules

Tous ces processus impliquent des personnels à toutes les étapes de la chaîne de production.

Et le gagnant est ?

Au niveau bilan énergie consommée / production / rentabilité / emplois ?

Et bien, ni l'une ni l'autre... Il ne s'agit que de deux aspects de la "filière bois", les emplois ne sont pas les mêmes, les processus industriels sont différents.
Toutes deux consomment de l'énergie, utilisent du matériel certes mais créent des emplois, nourrissent des familles et placent des enfants dans nos écoles.
C'est personnel mais je pense qu'elles sont complémentaires.


On peut critiquer les chiffres mais la filière bois représente 440 000 emplois directs et indirects en France et des dizaines de milliards d’euros de chiffre d’affaires.
Source : http://fbie.org/foret-bois-filiere-davenir-france/


Personnellement...

Concernant les buches comme chez Mamie

Je fais confiance à une structure qui est situé dans le village à côté de chez moi (3 km). Je lui passe un coup de téléphone => je suis livré en temps et en heure.

Concernant les buches de bois "compressée

Je l'ai déjà dit, je ne fais pas de publicité pour qui que ce soit mais j'ai tout de même examiné la plaquette qui est jointe avec mes packs de 5 buches.
OK j'ai retiré toutes références (marque, site web et etc.) mais je suis aller voir leur site web.

La maison mère est en région PACA (26) mais le lieu de production des buches est à 30 km de chez moi et je vais les chercher dans la jardinerie qui est située à 5 km de chez moi...
J'ai ainsi bonne conscience...